22/09/2006

Foot de rêve… puis le cauchemar

Jean-Luc RANDAXHE : « On menait 1-3! On a produit un football de rêve pendant cinquante minutes. Puis un penalty a relancé Richelle et tout s’est écroulé. À 3-3, même moi je ne savais plus quoi faire. Richelle, de son coté, a pris confiance et commencé à jouer. Je suis déçu, on méritait mieux »

08:45 Écrit par Le Petit Rapporteur dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.