28/10/2005

Alliance Welkenraedt 2 - Soiron 0

4e PROVINCIALE C  -  Alliance Welkenraedt 2 - Soiron 0

L'Alliance toujours dans la course

Sans réellement briller, les Welkenraedtois remportent trois points importants. Soiron voudra quant à lui renouer avec la victoire face à Banneux.

PAS DE ROUND d'observation  : sur leur première offensive, les locaux passent près du but, mais l'envoi de Dubois manque le cadre. Soiron réagit immédiatement par Hellebrandt, Melen et Sternon, mais Delfosse veille au grain. Dans la foulée, Beuken déborde sur la droite et voit son centre aboutir au fond des filets via un défenseur visiteur.

À la pause, le marquoir indique toujours 1-0, pourtant les Welkenraedtois avaient eu plusieurs occasions franches. Après les oranges, Soiron prend le contrôle du ballon mais n'est que très rarement dangereux. D'un superbe envoi, Lefin tue tout suspens à sept minutes du terme.

«  Nous ne nous sommes pas mal défendus, mais nous avons manqué de perspicacité en zone offensive, analysait Jean-Louis Rensonnet, l'entraîneur des Mauve et Blanc. Pourtant, nous avons eu le monopole du ballon durant la seconde période avant que le 2-0 ne nous enlève toute illusion. Je n'ai rien à reprocher à mes gars au niveau de l'engagement. Il est dommage de devoir sans cesse remanier l'équipe à cause de blessures et de suspensions. Je regrette aussi d'avoir un Erbil Aksel diminué par une blessure depuis trois semaines.  »

Les Soironais, qui n'ont plus gagné depuis huit rencontres, espèrent renouer avec le succès dès dimanche. «  Nous affronterons Banneux. Je me méfie de ce match, il faudra l'aborder en étant motivé à 100  % et surtout ne pas verser dans l'excès de confiance. Une victoire nous ferait pourtant le plus grand bien avant de recevoir Elsenborn le mardi suivant.  »

«  Ce match aurait dû être terminé dès la pause, regrettait Thierry Polis, le mentor de l'Alliance. À trois reprises, nous nous sommes présentés seuls face au but adverse sans pouvoir mettre le ballon au fond. Durant la 2e période, nous avons bien fermé le jeu, finalement Soiron n'a pas eu d'occasion franche. Melen, Randaxhe et Aksel ont été bien muselés, c'était une des clefs du match. Cette victoire était importante avant deux sérieux tests face à Elsenborn et Stembert. Nous avons retrouvé une organisation et nous ne prenons plus de bêtes buts. Par ailleurs, nous tenions à féliciter José Kessler pour ses 25 ans de présidence. Merci pour tout le travail qu'il a accompli, nous espérons fêter cela avec lui.  »

 

RÉACTIONS

Michaël DURBUT

Pepino KISTEMANN

 

Le gardien de Soiron n'a rien pu faire sur les deux buts de l'Alliance.

«  En début de rencontre, leur gardien a sauvé deux belles balles, cela aurait pu tout changer. Peu après, on commet l'erreur de ne pas mettre le ballon dehors et c'est 1-0 sur un autobut sur lequel je ne pouvais rien faire. Nous sommes bien revenus dans la rencontre avant ce 2e but sorti de nulle part.»

 

Le défenseur de l'Alliance était tenu à la garde de Jean-Luc Randaxhe. Mission accomplie puisqu'on n'a pas vu le buteur de Soiron.

«  Mon travail est de museler l'attaquant adverse, j'essaie de faire du mieux que je peux. Ce rôle me plaît car ici le public n'hésite pas à m'encourager et à applaudir les gestes défensifs. Cela fait toujours plaisir de tenir des gars comme Randaxhe.  »

 

 

 

12:48 Écrit par Le Petit Rapporteur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.