09/09/2005

Soiron 1 - Chevron 2

4e PROVINCIALE C  -  Soiron 1 - Chevron 2

Orphelin de ses attaquants

Mauvaise journée pour Soiron qui a terminéla partie à huit avec notamment l'exclusion de ses deux avants. Chevron confirme son bon début de saison.

EN DÉBUTANT cette nouvelle saison avec deux victoires chacune, les équipes de Soiron et de Chevron se sont affrontées, le week-end dernier, avec pour objectif de décrocher une troisième victoire d'affilée et ainsi rester dans le peloton de tête.

À la suite d'une rencontre très engagée, ce sont finalement les visiteurs qui se sont imposés.

«  Je suis satisfait de la manière dont on a géré la rencontre en première période. Par contre, je ne suis pas content de la prestation de mes joueurs en deuxième mi-temps surtout au moment où nous nous sommes retrouvés à onze contre neuf  », regrettait l'entraîneur de Chevron, Marc Pirlet.

Cette année, l'équipe de Chevron, qui militait en 4B la saison dernière, découvre cette série C.

«  On ne connaît aucune équipe de la série, ce qui nous oblige à prendre les matches comme ils viennent. Comme les saisons précédentes, nous réalisons un bon début de championnat mais j'attends de voir la période des mois d'octobre et de novembre.

En effet, c'est toujours une période problématique à Chevron car les entraînements sont quelque peu délaissés et ça se ressent pendant les matches  », confiait encore Marc Pirlet.

Du côté de Soiron, qui a terminé la partie à huit suite à l'exclusion de trois de ses joueurs, on n'était pas du tout satisfait de l'arbitrage.

«  On aurait dit que l'arbitre voulait nous faire perdre  », regrettait Alain Lejeune, qui coachait occasionnellement l'équipe.

«  Pour qu'un joueur comme Jean-Luc Randaxhe, qui est quand même un vieux de la vieille, s'énerve de cette manière, c'est qu'il y avait quelque chose de pas normal.

Avec le second attaquant, Christophe Melen, ils se font matraquer tout le match et c'est normal qu'ils réagissent à un moment ou à un autre  », soulignait l'entraîneur adjoint du club.

Ce samedi, Soiron se déplacera chez le voisin, Cornesse, sans Christophe Melen ni Simon Letesson.

Quant à Jean-Luc Randaxhe, il devra encore attendre un peu avant de connaître sa sanction.


21:52 Écrit par Le Petit Rapporteur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.